• HUILES MINERALES

Huiles minérales

Huiles minérales

MOSH & MOAH

La demande d'emballages en carton recyclé pour les produits alimentaires est en hausse constante. Le carton recyclé peut contenir de petites quantités d'huiles minérales, à savoir les MOSH (Mineral Oil Saturated Hydrocarbons), des hydrocarbures saturés dans les huiles minérales, et les MOAH (Mineral Oil Aromatic Hydrocarbons), des hydrocarbures aromatiques dans les huiles minérales.

Les MOAH en particulier sont suspects. En effet, ils peuvent comporter des risques pour la santé. Ces huiles minérales peuvent migrer du carton vers les aliments. Même au travers d'un sac intérieur éventuel. Si celui-ci ne représente pas une barrière effective contre les huiles minérales, comme les films en PET, le sac intérieur n'offre aucune protection.

 

Comment les huiles minérales arrivent-elles dans le carton recyclé?
Huiles minérales aboutissent dans le carton recyclé parce que la presse écrite utilise encore toujours des encres à base d'huiles minérales. Il est impossible d'éliminer complètement ces encres pendant le processus de recyclage. La meilleure solution pour éviter les huiles minérales dans la chaîne de recyclage, c'est donc une conversion totale aux encres à base d'huiles végétales. Malheureusement, cela n'est pas faisable pour l'instant, parce que les imprimeurs de journaux ne l'envisagent pas encore pour des raisons techniques et financières.

Comment les huiles minérales arrivent-elles dans l'alimentation?
La composition des aliments aussi, ainsi que la durée de sa présence dans l'emballage et la température de stockage jouent un rôle. Ce sont surtout les aliments secs, comme le riz, les lentilles, les pâtes ou la poudre de cacao qui sont particulièrement sensibles, surtout si l'aliment est conservé pendant très longtemps dans l'emballage et a une grande superficie de contact avec le carton. Le risque est moins grand pour les aliments conservés au congélateur, car à ces basses températures il y a peu de migration.

Que prévoit la législation?
La présence d'huiles minérales dans l'alimentation est donc indésirable et représente un risque potentiel. Mais il n'est pas tout à fait établi si ces petites quantités causent réellement des dommages à la santé humaine. Nous n'avons pas non plus une législation limitant les quantités maximales permises de MOSH et MOAH. En Allemagne, on travaille depuis quelques années déjà à une législation, mais comme il s'agit d'une matière très complexe, cette loi n'a pas encore vu le jour. Aucune valeur limite n'est fixé par la loi! Pour l'instant, il n'y a que des propositions. La dernière proposition de 2014 en Allemagne préconise un seuil de 24 mg/kg MOSH et 6 mg/kg MOAH dans le carton. Ces valeurs limites sont dépassées plusieurs fois dans le carton recyclé. Un contact direct entre le carton recyclé et l'aliment n'est donc pas possible.

Le carton recyclé seulement peut-il être touché?
Ce ne sont pas seulement les emballages en carton qui peuvent contenir des huiles minérales, les sacs en jute pour transporter les fèves de cacao aussi. Les huiles minérales dans les aliments peuvent également provenir des lubrifiants et des huiles hydrauliques mis en œuvre dans les machines utilisées pour la récolte et la production des aliments, mais aussi du traitement direct des produits récoltés à l'aide de substances contenant des huiles minérales (tels que agents liants et lustrants).

Quelles sont les possibilités pour éviter les huiles minérales dans les emballages en carton?
Chez Du Caju Printing, nous imprimons tous nos emballages avec des encres sans huiles minérales, tant notre série quadri que nos couleurs pantone. Aussi toutes nos encres métalliques dorées et argentées, ne contiennent aucune huile minérale et sont à base d'huiles végétales. Nos laques et nos colles aussi sont sans huiles minérales et tous les lubrifiants utilisés sont de qualité alimentaire.
Nous pouvons donc produire des emballages en carton libres d'huiles minérales. Mais alors, il faut bien utiliser uniquement du carton composé exclusivement de fibres neuves, donc pas de fibres recyclées. Ces types de carton sont GC1 à dos blanc, GC2 à dos crème, carton Kraft et carton sulfaté.

Que faire si vous voulez tout de même continuer à utiliser du carton recyclé en raison de l'aspect écologique?
Alors, il faut une barrière effective, un sac intérieur supplémentaire autour des aliments. Il peut s'agir d'une membrane en aluminium ou de certains films en PET ou des membranes composites plus complexes.
Utiliser soit un carton recyclé avec une barrière contre les huiles minérales, soit une couche intermédiaire dans le carton qui absorbe les huiles minérales. Ces types de carton nouvellement développés sont disponibles sur le marché et Du Caju Printing peut également les offrir. Si vous ne voulez courir aucun risque avec du carton recyclé, optez pour un carton qui peut absorber les huiles minérales, en combinaison avec nos matières premières et notre production sans huiles minérales. C'est la solution idéale pour prévenir toute contamination.